Dépistage BPCO Véron

Résumé du protocole :

Nature de l’étude : Etude de dépistage et de suivi de cohorte historico prospective non interventionnelle, avec deux ans au moins de dépistage et deux ans de suivi pour chaque personne incluse.
Titre : Etude Observationnelle Historico-Prospective de l’impact  du Dépistage et du Suivi  de la BPCO et de ses effets positifs sur la population des fumeurs de plus de 40 ans ayant un médecin traitant à la MSPU du VERON 37420.
Objectif principal : Décrire l’évolution du VEMS des patients BPCO ayant été dépistés et ayant validé un suivi de deux ans avec EFR.
Objectifs secondaires : Recueillir les données épidémiologiques des patients atteints de BPCO, déterminer l’efficacité du sevrage tabagique.
Effectifs : 6 médecins investigateurs, 1700 patients prévus
Critères d’inclusion des patients : Tout patient de 40 à 75 ans consultant pour toute raison, tabagique actif ou ancien tabagique à plus de 10 PA, dont le médecin traitant fait partie de la MSPU du Veron, et acceptant que les données recueillies soient utilisées pour l’étude.
Critères de non inclusion : Patient pour lequel le médecin estimera que le dépistage n’est pas souhaitable pour ce patient et patient refusant le dépistage ou son évaluation.

Données recueillies :

  •  Epidémiologiques : date de naissance, âge, sexe, ville de résidence, nom du Médecin traitant, profession, poids, taille, PAS et PAD
  •  Tabac : statut Tabac (Fumeur actuel, ancien fumeur, non fumeur), nombre de cigarettes par jour, conseil minimal tabac, consultation tabacologie
  • BPCO

- Neo6 : VEMS (Neo6), CV6 (Neo6), VEMS/CV6 (Neo6)
- Spirométrie (cabinet et/ou pneumologue) : VEMS, CVF, VEMS/CVF
- Test de marche de 6 minutes
- Echelle de Qualité de vie VQ11
- Consommation de Béta 2 longue durée d’action et/ou d’atropiniques
- Kinésithérapie respiratoire

Calendrier prévisionnel : 15/10/2011  jusqu’au 31/03/2017.

 Télécharger le rapport complet de l'étude (Pdf 1,2 Mb)

« Sur la population cible estimée de 1700 personnes, fumeurs ou anciens fumeurs ayant un médecin traitant à la Maison de Santé pluri-professionnelle Universitaire du Veron, 382 soit 23% ont participé au dépistage de la BPCO selon les critères de 2013. 53 patients ont été identifiés BPCO soit 14% de la population ayant participé au dépistage et 10 ont effectué un EFR après un suivi de deux ans. 

Le dépistage devra se poursuivre avec des modalités différentes n’excluant pas les exacerbateurs avec spirométrie normale. 

Le suivi devra utiliser un interrogatoire et des outils réguliers en plus des EFR annuels, à savoir :

  •  Le recueil des exacerbations
  •  La mesure du souffle par le BPCO 6, qui a montré sa fiabilité suffisante au moins pour le VEMS pour avoir des mesures régulières. L’affichage des % par rapport à la norme est un vrai plus par rapport au Neo 6
  •  Le test de lever de chaise de 1 minute qui fait prendre conscience au patient de sa dyspnée éventuelle 
  •  Si possible une évaluation de la qualité de vie. 

La formation des médecins généralistes dans ce sens sera indispensable 

Reste aussi à réfléchir à une Education Thérapeutique du Patient de premier niveau réalisable en MSPU pour cette population. »

Documents à télécharger :